Menu

Qui est considéré comme PMR en France ?

Contrairement aux idées reçues, les personnes à mobilité réduite ne sont pas seulement les personnes atteintes d’un handicap. À travers cet article, vous allez découvrir qui est considéré comme PMR en France et la solution de transport des PMR à travers la formation TPMR.

Conseiller Revolys

Vous souhaitez suivre une formation de TPMR ?

Qui sont les PMR: personnes à mobilité réduite ?

Les personnes à mobilité réduite ne sont pas uniquement des personnes en situation de handicap. La mobilité réduite est une diminution des capacités de déplacement d’une personne. Elle peut être définitive ou éphémère. Cela peut être lié à une situation ponctuelle, des déficiences prénatales, des maladies invalidantes, des accidents, ou encore la vieillesse.

Le terme “personnes à mobilité réduite” englobe plusieurs personnes selon leur situation, dont :

  • les personnes âgées
  • personnes accidentées 
  • les personnes en perte d’autonomie 
  • celles qui nécessitent une aide au déplacement
  • les femmes enceintes 
  • les personnes accompagnées d’enfants en bas âge (avec une poussette)
  • personnes de petite taille
  • les personnes qui transportent des bagages lourds et encombrants

Pour résumer, les personnes à mobilité réduite sont des individus qui ont des difficultés à circuler que ce soit de façon provisoire ou permanente. Ils ont du mal à utiliser les transports publics.

Les personnes en situation de handicap 

Qu’est-ce que le handicap ? Le handicap est une limitation de ses activités en raison d’une insuffisance physique, mentale, ou sensorielle. Ainsi, on traduit le handicap par des difficultés de déplacement, d’expression ou de compréhension. Le handicap peut donc être sous différentes formes.

PMR

Un handicap moteur : 

  • personnes en fauteuil roulant (paraplégiques, tétraplégiques, myopathies, accidentés ou utilisateur temporaire)
  • personne en béquilles 
  • personnes à locomotricité réduite (amputées, rhumatisants, infirmes moteurs cérébraux, déficience de la préhension, difficultés d’équilibre)

Un handicap sensoriel :

  • personnes aveugles ou malvoyantes 
  • les personnes sourdes ou malentendantes 
  • personnes qui souffrent d’un handicap intellectuelle et/ou psychique (retard mental (différents degrés), déficit de la mémoire, déficit de la pensée, trouble de l’attention ou du comportement, traumatisé crâniens) 
  • personne qui souffrent de difficultés de compréhension (illettrés ou analphabètes)

Handicap visuel :

  • personnes malvoyantes (myopie, vision tubulaire, champ visuel restreint) 
  • personnes aveugles

Handicap auditif :

  • personnes malentendantes (appareillées ou non) 
  • personnes sourdes

La mobilité réduite se définit donc à une inégalité de moyens. Cette situation réduit l’égalité des chances dans la vie quotidienne des personnes qui souffrent de mobilité réduite.

Certaines personnes nécessitent un accompagnement dans les tâches quotidiennes, car le moindre déplacement peut se révéler être un véritable parcours du combattant. Ainsi, pour éviter de porter atteinte à l’autonomie des personnes dont la mobilité se trouve réduite, le marché du TPMR répond à la demande de transport des personnes à mobilité réduite

Le transport des PMR 

Certaines personnes à mobilité réduite ne peuvent pas emprunter les transports en commun ou la voiture. Pour ne pas diminuer leur chances de réaliser leur tâches quotidiennes comme tout le monde, le TPMR est donc une solution permettant de répondre à la demande de prise en charge et des besoins spécifiques.

Les personnes considérées comme PMR et qui détiennent une ordonnance médicale pour le transport, peuvent aussi se voir rembourser les trajets par l’Assurance Maladie (CPAM) à hauteur de 65 % et dans certains cas à hauteur de 100 %.

Le budget de la Sécurité Sociale consacré aux remboursements des transports des personnes à mobilité réduite s’élève à plus de 4 milliards d’euros. 

Les modes de transport des PMR

Pour transporter des PMR, il faut pouvoir respecter les besoins de ces individus. Pour cela, le déplacement s’effectue dans des véhicules spécifiques qui s’adaptent, se sécurisent et sont contraints à une réglementation. 

Il existe différents types de transport sanitaire terrestre pour les PMR. Chaque type de transport répond à un besoin spécifique. 

  • Le transport des PMR en ambulance : L’ambulance est un véhicule spécialement aménagé prenant en charge des personnes à mobilité réduite qui ont besoin d’être en position allongée, semi-assise, sous oxygène, brancardé ou porté. L’ambulance est un véhicule stérilisé et équipé du matériel nécessaire. 
  • Le transport assis professionnalisé (TAP) : Le TAP est destiné aux personnes à mobilité réduite qui sont atteintes d’une incapacité intellectuelle ou psychique, ou qui ont besoin de se déplacer dans un véhicule respectant les règles d’hygiène et limitant le risque d’infection. Il existe 2 types de transport assis professionnalisé : le véhicule sanitaire léger ou un taxi conventionné. 
  • Le véhicule sanitaire léger : Un VSL peut être prescrit pour les personnes à mobilité réduite qui ont besoin d’une aide technique (ceux en béquille ou en déambulateur, etc.), nécessité d’accompagnement ou risque d’effets secondaires.
  • Le taxi conventionné : Il s’agit d’un service de transport médical agréé par la CPAM et dont le trajet est remboursé si la personne à mobilité réduite a une ordonnance. 

Les véhicules destinés au transport de personnes à mobilité réduite peuvent être modulables et convertibles pour s’adapter selon le besoin de la personne. Par exemple, une personne atteinte d’un handicap moteur et qui utilise un fauteuil roulant doit être transportable dans un véhicule équipé de rampes et d’élévateurs permettant de monter et de descendre à bord ainsi que des arrimages et des ceintures de sécurité pour maintenir en place le fauteuil.

Chauffeur TPMR : la formation TPMR

Les personnes à mobilité réduite nécessitant un accompagnement doivent pouvoir bénéficier d’une prestation de qualité grâce à des chauffeurs formés. Les conducteurs de PMR doivent avoir suivi une formation TPMR afin d’acquérir les gestes techniques de sécurité et de confort de ces personnes aux besoins spécifiques. 

Le centre de formation à Cergy Revolys propose une formation TPMR en ligne permettant d’étudier à son rythme ou dans vos locaux si vous représentez une entreprise avec une flotte de plusieurs véhicules.

La formation TPMR permet d’en apprendre plus sur le public et l’attitude professionnelle face au handicap ainsi que la prise en charge. En fin de formation, le chauffeur TPMR aura acquis les gestes de sécurité, les règles de bonne conduite, la maîtrise des véhicules TPMR ainsi que l’accompagnement nécessaire aux PMR.

Maîtriser les gestes de premier secours est important et obligatoire pour exercer ce métier. Travailler avec des personnes à mobilité réduite comprend le fait de s’exposer à des risques auxquels il faut être prêt. Pour répondre à cette exigence, devenez Sauveteur secouriste du travail grâce à la formation SST .

La formation de secourisme doit obligatoirement avoir lieu en salle pour pouvoir pratiquer. Cette dernière est finançable par le CPF si vous disposez des fonds. C’est-à-dire que votre SST peut être gratuit.

Pour en savoir plus sur la formation TPMR, vous pouvez lire notre article.

Conseiller Revolys

Vous souhaitez suivre une formation de TPMR ?

Pour conclure, les PMR ne sont pas seulement les personnes en situation de handicap. Les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes encombrées, ceux de petite taille et en perte d’autonomie de manière générale sont des personnes à mobilité réduite. Pour autant, le TPMR met tout en œuvre pour ne pas pénaliser le quotidien de ces individus. La formation TPMR vous permettra de transporter des personnes à mobilité réduite.